Lycée polyvalent Charles Petiet
Du CAP au BTS : Automobile - Logistique - Commerce - TP Manut
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Projets pédagogiques > Centenaire 1914-1918 > Charles Petiet reçoit le recteur de l’Académie de Versailles

Charles Petiet reçoit le recteur de l’Académie de Versailles

mercredi 5 février 2014 par Le Chef d’établissement

Mardi 4 février 2014, Monsieur Pierre-Yves Duwoye, recteur de l’Académie de Versailles, est venu rendre hommage à la qualité du travail pédagogique mené par le lycée Charles Petiet et le CFA de la carrosserie à l’occasion de la commémoration du centième anniversaire de la Grande Guerre.

Détail de la visite

14 h 30 : 2CAPM : présentation historique et technique d’un véhicule d’officier de la Voie Sacrée (Ariès de 1910)

14 h 45 : 3e prépa-pro : conception d’une maquette du véhicule Ariès précédemment présenté par les 2CAPM

15 h 00 : 3e prépa-pro : « Une automobile de course est plus belle que la Victoire de Samothrace » : les futuristes et la Grande Guerre

15 h 15 : 1APM (CFA) : paroles d’apprentis sur la Grande Guerre

15 h 30 : TBacM : écriture et tournage d’un film de fiction sur la mémoire de la Grande Guerre

16 h 00 : fin de la visite

Les enjeux de la visite du recteur au lycée Charles Petiet et au CFA de la carrosserie

La Grande Guerre est un enjeu de mémoire de premier ordre. Désenchantement d’une époque qui croyait en l’unité du progrès matériel et moral et en une mondialisation heureuse, épreuve sans précédent des peuples et des nations, histoire plurielle et en même temps unificatrice, la Grande guerre est un « évènement matriciel » (Marc Vigié) qu’il convient de faire comprendre aux élèves.

Car cette histoire est leur histoire, même si beaucoup l’ignore. Comment pourrait-il en être autrement alors que l’effort de guerre a mobilisé des hommes et des femmes sur l’ensemble des continents. Dans un pays où plus d’un quart des habitants a au moins une ascendance étrangère, bien rares sont les élèves dont un ou plusieurs ancêtres n’ont pas eu partie liée au conflit.

Ainsi un apprenti du CFA a t-il pu montrer avec fierté au recteur la photo de l’un de ces aïeux tirailleur sénégalais.

Cet enjeu de mémoire est un enjeu citoyen. Il n’est pas réservé aux élèves des lycées généraux. Tous sont concernés, les élèves des voies professionnelles comme les autres. C’est cette conviction qui anime les équipes du lycée Charles Petiet et du CFA de la carrosserie. C’est elle qui les a poussés à se lancer dans cette aventure pédagogique consistant à conduire quatre classes, de la 3e à la terminale en passant par le CAP, sur les pas de la découverte et de l’appropriation d’une mémoire commune.

Avec quel postulat pédagogique ? Intéresser les élèves en partant de ce qui est au plus près de leurs préoccupations scolaires : l’automobile ! L’automobile dont l’aventure militaire, repoussant dans le lointain d’une époque révolue les charges de cavalerie, commence avec les taxis de la Marne et la « Voie Sacrée ».

C’est ce travail de mémoire et de citoyenneté que le recteur de l’Académie de Versailles est venu découvrir et qu’il a tenu à saluer. Ayant longuement échangé avec les professeurs et les élèves, il a pu prendre pleinement conscience de leur implication et de la sincérité de leur démarche.

Documents joints

Portfolio


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée polyvalent Charles Petiet (académie de Versailles)
Directeur de publication : Emmanuel Uteza